Comment réduire ses déchets en van aménagé ?

Lorsque l’on voyage en van, on se rend compte que l’espace de vie est plutôt réduit. On apprend donc à savoir se contenter de peu. Et c’est souvent en retrouvant cette façon de vivre qu’on apprend à consommer différemment, à gérer ses déchets sur la route et à réduire ainsi son impact sur l’environnement.

Tout d’abord pour limiter au maximum les emballages, il est important de privilégier le vrac. Il ne faut pas hésiter à franchir le pas,  à s’approvisionner directement chez le producteur du coin. Au besoin vous consultez Cartovrac (https://cartovrac.fr/) pour trouver le magasin le plus proche de vous !

Bannissez tous les produits jetables : vaisselle, lingettes… Pensez durable et long terme.

Concernant les déchets putrescibles, provenant de la nourriture, vous pouvez vous équiper d’un petit compost ou tout simplement d’un seau. Ces déchets étant complétement dégradables, vous pouvez les rendre à la nature. Vous pouvez les déposer en pleine nature, en évitant la pollution visuelle (pour se faire il faut les enterrer un peu). Pour le recyclage du verre, on dépose dans les contenants spécialisés et si on ne veut pas accumuler des bouteilles dans son véhicule.

7 alternatives simples pour réduire ses déchets en van aménagé :

  • Remplacer les bouteilles en plastique par une gourde
  • Remplacer les supports jetables par des supports lavables : vous trouverez aujourd’hui de nombreuses boutiques et petits créateurs qui confectionnent des carrés démaquillants, des éponges ou encore des produits absorbants qui sont tous lavables !
  • Remplacer le gel douche plastique par un savon solide, beaucoup plus écologique (zéro plastique). Pensez au biodégradable pour pouvoir vous “doucher” en pleine nature sans polluer l’environnement.
  • Remplacer les films plastique par son alternative écologique, le bee wrap. Ce morceau de tissu avec de la cire d’abeille pour le côté collant remplit le même rôle que le film plastique.
  • Remplacer votre brosse à dents plastique par une brosse à dents en bambou, agréable à utiliser et entièrement compostable.
  • Remplacer votre paille en plastique par une paille en inox réutilisable pour siroter vos cocktails préférés.

Avec un peu d’organisation et de détermination, tout cela n’est pas très compliqué et c’est mieux pour notre planète !

Une réflexion sur “Comment réduire ses déchets en van aménagé ?

  1. Bonsoir.
    Nous avons un camping-car « Challenger » 102 de chez « Trigano » (sans pub..), acheté en juin 2010 et daté de avril 2005, et qui est dans un état presque comme neuf.
    Il est sur la base d’un porteur Citroën Jumper, avec une motorisation de 2,8 L « HDI »(motorisation, avec un moteur thermique au « gasoil »..), et ne consomme que..9L aux 100 réel et vérifié depuis le début.
    (je peux rouler allègrement à 130 sur autoroute, tout en respectant la vitesse imposée, et sans excès de vitesse, tout en ayant de la ressource pour rouler plus vite sans problème..et sans difficultés dans les côtes..)
    Avec ce camping-car, nous allons en vacances chaque année, de puis 2010, et durant nos vacances d’été, chez quatre de nos sept petits-enfants, dans les Landes, et du côté de Biscarrosse-plage..
    Voici deux liens d’articles, sur l’un de mes autres blogs, à ce sujet:
    http://janus157.canalblog.com/archives/2015/11/19/32952424.html
    Pourquoi payer plus lorsqu’on peut payer moins… ?
    Les vacances..autrement..les autoroutes..les péages..
    Nos vacances habituelles en camping-car.
    http://janus157.canalblog.com/archives/2017/07/05/35449360.html
    Les vacances..autrement..
    Pourquoi payer plus lorsqu’on peut payer moins… ?
    Nous avons un camping-car dit « intégral » et profilé, avec une longueur suffisante, et tout le confort nécessaire à l’intérieur, et sans excès..
    Pour rejoindre le titre en entête de votre « post »..Comment réduire ses déchets en van aménagé (ou camping-car..)..
    Les « meilleurs » déchets, c’est..pas de déchets du tout, et sinon..le moins possible..
    Cela demande plus qu’une bonne réflexion en amont, et un « embarquement » des choses nécessaires, surtout en parlant de nourriture, avec le moins de gaspillage et donc de déchets possibles..
    (sachant que l’on peut faire ses courses une fois par semaine, ou tous les 15 jours (encore mieux..on a pas besoin de se « surcharger » ni de faire des stockes inutiles et..périssables !..)
    C’est d’ailleurs pareil pour les vêtements, sans toutefois trop se limiter, mais sans avoir besoin exprès d’emporter toute une garde-robe…
    L’idée du camping-car..esprit de liberté, ou d’une certaine liberté, véhiculée avec le mouvement des Hippies, dans les années 60, a été remise au goût du jour, et pas seulement à cause du « Covid » ou du..confinement..
    C’est là, la réelle possibilité de pouvoir se rendre où l’on veut et souhaite, et s’arrêter où bon nous semble(dans la légalité), sans être obligé de se faire « taxer », soit dans des campings ou encore emplacements spécifiques aménagés et dédiés..no comment.
    Bonne soirée à vous, un très bon dimanche, respectueusement..Denis.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s