Vivre à l’année dans son camping-car, est-ce possible ?

Vous revenez de vacances tellement enthousiaste que vous vous posez la question de savoir si vous pouvez vivre à l’année dans un camping-car, un fourgon ou une caravane et pour les actifs, y vivre en télétravaillant. La réponse est oui… sous certaines conditions !

Votre camping-car ne peut être considéré comme votre lieu de résidence principale. Il vous faut donc fournir une adresse de domicile.

Plusieurs solutions pour cela :

  • demander à l’un de vos proches de vous domicilier fiscalement (amis, parents, famille)
  • S’inscrire sur le Courrier du Voyageur, un service boîte postale et colis (entre 7 – 39 euros par mois selon services souhaités et durée) : www.courrier-du-voyageur.com
  • Se rapprocher d’organismes spécialisés comme les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale) ou CIAS (Centres Intercommunaux d’Action Sociale) ou un organisme agréé par le préfet du département. S’enregistrer dans l’un de ces 2 organismes vous permet de bénéficier d’un lieu de domiciliation et donc de pouvoir recevoir du courrier, remplir certaines obligations et faire valoir vos droits.

Démarches pour s’inscrire auprès d’un CCAS ou CIAS :

Pour vivre à l’année dans un camping-car et bénéficier d’une adresse, l’inscription auprès d’un CCAS ou CIAS est une bonne solution. Vous devez cependant avoir un lien avec la commune où vous faites la demande comme : lieu de séjour en date de la demande, activité professionnelle dans la commune, liens familiaux…

Voici les démarches à suivre :

  • Remplir le formulaire CERFA 16029 (téléchargeable sur www.service-public.fr/simulateur/calcul/16029) et le renvoyer en lettre recommandée avec accusé de réception à la commune concernée. Toutes les infos sont disponibles sur le site Service-public.fr
  • Passer un entretien. Il permet de vous informer sur vos droits et obligations (comme se présenter 1 fois tous les 3 mois)
  • Décision sous 2 semaines (vous recevez une attestation). La domiciliation est accordée pour une durée d’1 an renouvelable

A noter que jusqu’en 2017, pour les personnes circulant en France sans domicile stable ou fixe, il fallait être en possession d’un livret spécial de circulation (A ou B). L’article 195 de cette loi de 1969 a été abrogé le 29 janvier 2017.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s