Pourquoi les prix des camping-cars, vans et fourgons augmentent ?

Vous suivez l’actualité comme nous. Les économistes et les statistiques montrent chaque jour ce que les consommateurs constatent quotidiennement quand ils passent à la caisse des supermarchés. La hausse des prix touche tous les produits. Le secteur du camping-car n’est pas épargné par cette spirale inflationniste.

La sortie de la crise sanitaire a provoqué une relance de la consommation au niveau mondial. Cette relance a généré des tensions sur l’offre et la demande des matières premières, lesquelles ont vu leurs prix augmenter en raison d’une demande plus forte que l’offre.

L’accroissement des prix des matières premières a, par effet de cascade, provoqué l’augmentation des prix des produits finis dont font partie les camping-cars et les différents éléments qui les composent.

Pour bien comprendre ce phénomène, citons quelques exemples :

  • Le prix du bois a augmenté de 99,6 % entre août 2020 et août 2021 ;
  • Les prix de la fonte brute, de l’acier et des ferro-alliages ont augmenté de 58 % au cours des douze derniers mois ;
  • Les coûts de production des matières premières chimiques ont augmenté de 20 % par rapport à l’année précédente. Par conséquent, le prix des matières plastiques s’est également accru.
  • Le prix du baril de pétrole a aussi connu une vive tension.
  • La facture du fret maritime a été multipliée par dix en un an.
  • La pénurie des semi-conducteurs a également entraîné des hausses de prix importantes chez les industriels, notamment ceux du secteur automobile mais également les constructeurs de chauffages, de réfrigérateurs, d’antennes, de télévisions…

Ces augmentations de tarifs des matières premières et du transport ont naturellement provoqué des augmentations dans le secteur du camping-car. Aucune marque n’est épargnée, le taux d’augmentation étant plus ou moins élevé selon les constructeurs.

Les difficultés les plus pénalisantes concernent l’insuffisance de la production de bases roulantes liée à la pénurie mondiale de semi-conducteurs. La plupart des constructeurs ont été contraints de ralentir voire d’arrêter plusieurs lignes de fabrication de camping-cars pendant plusieurs semaines. Ces décalages de production pourraient concerner un volume de l’ordre de 5 000 véhicules au premier semestre de son exercice en cours (2021-2022) rien que chez Trigano (source Capital le 23/11/2021).

Pour autant, perçus comme une  » bulle sanitaire mobile « , le véhicule de loisirs est un mode de transport de vacances qui suscite toujours un intérêt sans précédent dans un contexte de crise du Covid-19. Il conviendra donc d’être patient pour voir livrer votre prochain camping-car !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s