Prendre le ferry avec son camping-car

Lors d’un road-trip, d’un tour d’Europe ou d’un tour du Monde, il est possible, pour certaines étapes, de prendre le ferry avec son fourgon aménagé ou son camping-car. Alors, que faut-il savoir avant d’embarquer dans un ferry ? Quels documents devez-vous posséder ? Voici ce qu’il faut savoir pour prendre le ferry avec son véhicule de loisirs.

Comme pour tout mode de transport, vous devrez respecter certaines règles pour voyager en ferry. En effet vous êtes soumis à la réglementation de l’arrêté du 04/06/2008 relatif aux conditions d’accès et de circulation dans les ports. Cela signifie que, à tout moment, dans les ports ou à bord, des contrôles d’identités des passagers et des billets peuvent être effectués. Contrôles d’accès, du titre de transport, des passagers mais aussi visites et contrôles de sûreté du véhicule. En effet la compagnie maritime a le droit de demander une inspection de votre véhicule ou de vos bagages, contrôle où vous ne pouvez pas ne pas vous soumettre.

Quels documents sont nécessaires ?

A bord du ferry, vous devrez toujours garder sur vous certains documents :
Pour votre véhicule :

  • Certificat d’immatriculation
  • Permis de conduire (et permis international si besoin)
  • Attestation d’assurance du véhicule

En ce qui vous concerne :

  • Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité
  • Billets de voyage/carte d’embarquement
  • Documents d’identification de votre animal de compagnie s’il vous accompagne

Certaines destinations exigent un Carnet de Passage en Douane. Il permet aux voyageurs d’importer temporairement leur véhicule sans avoir à déposer une caution à l’arrivée. Il contient les informations sur votre véhicule à savoir le fabricant, le modèle, le moteur, le numéro de série… Pour vous le procurer ou pour découvrir les destinations qui l’exigent, rendez vous sur le site de l’Automobile Club Association 

Prendre le ferry avec son fourgon aménagé : peut-on dormir dedans ?

C’est la formule qu’on appelle « camping à bord ». Elle vous permet de passer la traversée en restant dans votre véhicule tout en profitant des services de la compagnie maritime. Le camping à bord est autorisé pour les véhicules homologués comme le camping-car, la caravane et les fourgons VASP. Vous ne pouvez bien évidemment pas utiliser vos bouteilles de gaz ou votre réchaud durant la traversée. Et en cas de conditions météorologiques défavorables, le commandant du bateau a le droit d’interdire l’accès à la zone de stationnement des camping-cars.
Sachez que toutes les compagnies ne proposent pas ce service : au moment de votre réservation, vérifiez si la formule existe !

Si vous voyagez avec votre animal de compagnie, là encore les conditions de voyage dépendent des compagnies. Si pour certaines vous pourrez voyager dans votre camping-car et donc gardez votre animal avec vous, pour d’autres les animaux ne sont pas admis dans les espaces voyageurs et doivent donc faire la traversée dans un chenil, sur un pont spécial (généralement en cage).

Maintenant que vous connaissez toutes les formalités à accomplir, il ne vous reste plus qu’à choix votre destination : Cap sur la Corse ou les Iles grecques, plein nord vers la Norvège, la destination de prédilection des vanlifers, le Royaume Uni, les iles anglo-normandes ou l’Irlande, l’Islande et les îles Féroé (départ du Danemark), l »Afrique du nord (Maroc, Tunisie, Algérie), l’Espagne et ses îles, l’Italie et la Sardaigne… à vous de choisir votre destination !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s